CR - Arbailles Août 2013

Il n’est plus besoin de présenter le Massif des Arbailles car tous les membres le connaissent ; cette année encore le camp d’été s’est installé au Cayolar, point névralgique des explorations. Et tout comme les stations balnéaires gagnent en fréquentation, le Cayolar aussi gagne en importance, si bien que plus de 25 personnes s’y sont données rendez-vous au moment de notre arrivée.

Partis le vendredi 02 août à 08h00 pétantes de Limoges, quelques pauses cafés, bières et déjeuner plus tard nous atteignons dans le milieu de l’après-midi – malgré le passage laborieux de Bordeaux et le kidnapping de la RN – notre formidable pâture sise à proximité du Cayolar où Roger et Jacko se sont déjà installés.

Le séjour débute donc en présence de Clara, Madau, Roger, Jacko, Manu et moi-même.

Le temps est au beau fixe et l’apéro salvateur.

 

      Samedi 03 août

Réveillés par le doux tintement des cloches de nos amies les vaches, nous décidons d’entreprendre la Petite Bidouze, l’occasion d’amener Clara sous terre. Plusieurs groupes du Cayolar y ont été depuis le début du camp, un autre groupe a prévu d’y descendre ce même jour mais les premiers levés sont les premiers dedans ! Roger qui connaît bien nous guide sans problème, la température de l’eau n’est pas désagréable d’autant que son niveau est assez bas, la néoprène se révèle finalement superflue, il n’y a qu’un seul endroit qui nécessite deux ou trois brasses.

Après avoir fait trempette nous cassons la croûte sur place, laissant le matériel à sécher alors que le soleil pâlit régulièrement.